Menus - Recettes

anti cancer champigné
mar, 17/10/2017

Le Curcuma

Protecteur gastro-intestinal et puissant anti-inflammatoire, le curcuma révèle bien d'autres vertus que son simple usage alimentaire. Il soigne les troubles digestifs, apaise les douleurs dues aux gastrites et autres inflammations de l'intestin et joue un rôle protecteur pour l'estomac et le foie. Le curcuma pourrait bien s'avérer, de plus, très efficace dans la prévention de certains cancers. 

Le curcuma, et plus particulièrement son rhizome (la partie souterraine), est utilisé non seulement comme épice alimentaire, mais encore en tant que plante médicinale depuis des temps immémoriaux en Chine et en Inde. L'arrivée du curcuma en Europe correspond à celle des currys ramenés par les Britanniques depuis leur Empire des Indes. L'histoire du curcuma s'écrit aussi au futur puisque de nombreuses recherches scientifiques sont en cours, particulièrement sur les effets de l'un de ses principaux composants, la curcumine, dans la prévention et le traitement de certains cancers.

Associer la broméline à la curcumine, pour en améliorer l'absorption. La pipérine, l’ingrédient piquant du poivre, améliore également l’absorption des curcuminoïdes

Troubles digestifs

  • Rhizome séché en poudre. Prendre de 1,5 g à 3 g (½ c. à thé à 1 c. à thé) par jour, ce qui correspond à environ 60 mg à 200 mg de curcuminoïdes. (C’est ce que bien des gens en Inde consomment quotidiennement, grâce au traditionnel cari.)
  • Infusion. Infuser de 1 g à 1,5 g de poudre de rhizome dans 150 ml d'eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Boire 2 tasses par jour.
  • Extrait fluide (1:1). Prendre de 1,5 ml à 3 ml par jour.
  • Teinture (1:5). Prendre 10 ml par jour.

Inflammation

  • Extrait normalisé en curcuminoïdes. Prendre l'équivalent de 200 mg à 400 mg de curcuminoïdes, 3 fois par jour. Pour arriver à ces dosages, qui dépassent de beaucoup ceux que peut fournir une consommation normale de curcuma, on a généralement recours à des extraits normalisés à 95 % de curcuminoïdes.

 

Attention : Obstructions et calculs biliaires. Si une lésion ou un calcul obstrue les voies biliaires, il est impératif de consulter un médecin avant d'entreprendre un traitement au curcuma.

anti oxydant chateau gontier
mar, 10/10/2017

Menu du jour

Petit-déjeuner : chicorée au lait / pain de campagne + beurre / compote de pommes

Midi : Papillote de poulet-champignons-sauce roquefort / Riz Basmati / Raisin

Soir : Velouté de chou kale / omelette-pommes de terre-salade / entremet / poire

oméga 3 - chateau gontier
lun, 25/09/2017

Salade tartare de betterave et chèvre

Pour 4 personnes : 

Coupez le chèvre mi-sec en petits morceaus. Mélangez 300g de roquette, les dés de 2 petites betteraves, les morceaux de chèvre et un poignée de noix concassées et assaisonnez d'une vinaigrette à l'huile de noix...

poisson légumes champigné
lun, 11/09/2017

Filet de julienne juste saisie, légumes verts et crémés à l'estragon

Ingrédients pour 4 personnes : 4 filets de julienne / brocolis en fleurette 300g / haricots verts extra fin 300g / petits-pois doux extra fins 200g / echalotes / huile d'olive / beurre doux / 1 càs d'estragon / farine / 8cl de crème liquide 15% / 1 citron vert / sel, poivre

- Mettez à cuire séparément les légumes verts dans de l'eau bouillante salée puis rafraichissez-les rapidement à l'eau froide. Coupez les fleurettes de brocolis en plus petits.

- Farinez légèrement les filets de julienne dans une poêle. Saisissez les morceaux de poisson environ 3 min de chaque côté suivant leur épaisseur dans une poêle chaude et un petit peu d'huile. Terminez en versant dessus un filet de jus de citron, salez, poivrez.

- En même temps, faites suer au beurre les échalotes, ajoutez ensuite l'estragon et la crème puis réchauffez dans cette préparation tous les légumes verts cuits, salez, poivrez.

- Lorsque les légumes sont bien liés dans la crème, y ajoutez quelques gouttes de jus de citron et servez aussitôt avec le poisson.

Bon appétit.

 

saison des fruits champigne
lun, 28/08/2017

Saison des pêches

Pêches gratinées : 

Ingrédients pour 4 personnes : Grosses pêches : 6 / Petits-suisses : 4 / Beure : 10 g / Oeuf : 1 / Spéculoos : 4 / Poudre d’amandes : 2 cuil. à soupe / Amandes effilées : 1 cuil. à soupe / Sucre en poudre : 1 cuil. à soupe

1 Placez les petits-suisses dans une passoire fine tapissée d’un linge pour les égoutter.
2 Plongez les pêches 2 min dans de l’eau bouillante. Sortez-les puis plongez-les aussitôt dans de l’eau glacée. Retirez la peau. Fendez 4 pêches en deux et éliminez les noyaux. Prélevez la pulpe des deux autres et découpez-la en tout petits cubes.
3 Dans un saladier, mélangez les petits-suisses avec la pulpe des pêches, les spéculoos écrasés, la poudre d’amandes et l’œuf.
4 Préchauffez le four th. 7 (210 °C). Garnissez les demi-pêches avec la préparation précédente. Déposez sur chacune d’elles 1 noisette de beurre et saupoudrez de sucre. Disposez les pêches dans un plat à four et enfournez 20 min. Faites griller les amandes dans une poêle antiadhésive.
5 Parsemez les pêches d’amandes grillées et servez-les tièdes ou froides

buddha bowl chateau gontier
sam, 22/07/2017

Buddha Bowl

Le Buddha Bowl (ou bol repas) c'est ce plat tout-en-un qui réunit légumes, céréales, légumineuses et oléagineux dans un grand bol. Un plat facile à réaliser, créatif, sain et consistant.

Bien connu des foodistas, le Buddha Bowl c'est le plat healthy par excellence qui permet d'être rassasié jusqu'au repas suivant. Etant un bol rempli d'ingrédients, il n'existe pas de recette à proprement parler de Buddha Bowl mais plutôt une variété infinie de possibilités, déclinables selon l'inspiration de chacun. Cuit ou cru, veggie ou carné, gros ou petit ... On peut mettre à peu près tout ce que l'on veut dans son Buddha Bowl (et même des trucs pas sains !).

Si réaliser un Buddha Bowl n'implique pas sous nos latitudes de faire l'aumône, le plat est en revanche bien pratique lorsque l'on veut cuisiner des restes. Dernière règle et pas des moindres : le Buddha Bowl se doit d'être (un minimum) photogénique - sinon autant mettre des ingrédients à plat dans une assiette. 

Le classique

Ce serait un peu l'équivalent de la bonne salade classique commandée en terrasse, mais revue à la façon Buddha Bowl. Un lit de graines, recouvert par plein de légumes de saison, coupés en dés ou râpés : avocat, oignons, tomates, carottes, concombre, maïs... Une cuillère de houmous pour "dipper" tout ça, un filet de vinaigrette et c'est prêt !

Le green

Amis du kale, de l'asperge, des spaghettis de courgettes, des pois, bref, de la couleur verte, lâchez-vous! Le principe du "Green Bowl" c'est sa couleur unique, ou presque. Et avec un avocat en forme de rose et un filtre un peu saturé, ça en jette encore plus.

Le gourmand

Qui dit bol dit multiplication des ingrédients que l'on peut ajouter à volonté. Alors pourquoi se priver de frites de patates douces, de falafels, de ricotta, de guacamole, de toasts. Bref, de tout ce qui rend le Buddha Bowl plus fun et plus coloré. Vous serez surpris de constater que votre déjeuner vous calera mieux qu'un hamburger terne et gras.

L'asiatique

Le Buddha Bowl fonctionne aussi très bien à la sauce asiatique. Avec des noodles ou des soba, du kimchi (légumes fermentés coréens), des makis, ou encore du tofu grillé en toppings. L'astuce étant de laisser parler son imagination. Un filet de sauce soja, et voilà !

L'indien

Il a des airs de curry et croise plein de saveurs orientales revisitées dans un plat complet : patates douces à la crème, courgettes au curry, lentilles au lait de coco. Le tout agrémenté d'une bonne cuillère de houmous. Mélangez avec le riz basmati et hop, vous avez un Buddha Bowl à l'indienne.

Le dessert

Et pourquoi pas un Buddha Bowl en dessert? En Thaïlande par exemple, le mango sticky rice (comprendre : de la mangue servie sur du riz gluant et arrosée de lait de coco) est très populaire au petit déjeuner ou en snack. Alors pourquoi ne pas revisiter cette recette sucrée à notre sauce? Avec un lit de tapioca ou de riz gluant, assorti de plusieurs variétés de fruits et pourquoi pas quelques brins de menthe ou un coulis?

fraicheur Champigné
lun, 17/07/2017

Salade de quinoa au melon, courgette et menthe

Pour 4 personnes. Préparation 15min / Très facile

Ingrédients : 1 melon gros calibre / 500g de quinoacuit froid / 8 tomates cerises / 1 courgette / 8 feuilles de menthe fraiche / 1 demi citron / huile olive / sel, poivre

- Coupez le melon en deux et ôtez les graines à l'aide d'une cuillère. Réalisez des billes de melon à la cuillère parisienne. Réservez au frais.

- RIncez et essuyez les tomates cerises. Coupez-les en deux. Lavez la courgette et coupez-la en cubes. Rincez les feuilles de menthe fraiche et ciselez-les finement.

- Déposez le quinoa cuit dans un grand saladier. Ajoutez les tomates, les dés de courgette et les billes de melon. Parsemez de menthe ciselée, puis mélangez délicatement tous les ingrédients.

Assaisonnez de jus de citron et de 4 càs d'huile d'olive. Salez et poivrez selon votre goût.

Dégustez...

sucré-salé Chateau-Gontier
ven, 07/07/2017

Salade dinde, ananas et pomme au yaourt

  • Ingrédients pour 4 personnes : 4 escalopes de dinde cuites / 8 tranches d'ananas frais / 2 pommes vertes / 100 g de maïs égoutté en boîte / 1 jus de citron / 1 jaune d'oeuf / 2 c. à soupe de yaourt nature / 1 c. à soupe de moutarde / 2 c. à soupe d'huile d'olive / sel, poivre

 1- Nettoyez, retirez les pépins et coupez les pommes en bâtonnets.

2- Coupez les tranches d'ananas en morceaux.

3- Emincez les escalopes de dinde.

4- Réalisez une mayonnaise avec l'oeuf, l'huile et le jus de citron.

 5- Ajoutez la moutarde, le yaourt, du sel et du poivre, puis mélangez bien au fouet.

 6- Mélangez la sauce avec les morceaux de dinde, l'ananas, les pommes et le maïs égoutté dans un saladier.

 7- Réservez au frais jusqu'au service.

 8- Servez bien frais.


 

culotte de cheval Champigné
jeu, 22/06/2017

Perdre sa culotte de cheval : les bonnes stratégies

LA CULOTTE DE CHEVAL C'EST QUOI ?

La culotte de cheval désigne un amas graisseux sous-cutané qui se localise majoritairement sur la zone du bassin et des hanches. La culotte de cheval apparaît lorsque le corps stocke de manière excessive des cellules graisseuses. Il s’agit alors de la cellulite adipeuse. Celle-ci désigne une accumulation de cellules dans le tissu graisseux situé au niveau de l’hypoderme (l’une des trois couches de la peau avec l’épiderme et le derme).

La cellulite adipeuse est tout particulièrement visible lorsque l’on pince légèrement la peau. Malgré une certaine souplesse, cette dernière laisse apparaître une apparence bosselée et irrégulière appelée communément peau d'orange.  

QUELLES SONT LES CAUSES ?

Ces cellules graisseuses sont indispensables à la santé du corps humain : elles constituent en effet une réserve d’énergie importante qui sera utilisée par l’organisme en cas de nécessité. Toutefois, lorsque le corps reçoit plus d’apports caloriques qu’il n’en dépense (par le biais d’une activité physique régulière par exemple), il transforme cette surabondance d’énergie en réserve de graisse inutile. Le phénomène de la cellulite adipeuse (et par conséquent de la culotte de cheval) s’explique donc très simplement : il s’agit d’un déséquilibre entre la quantité de graisse absorbée par l’organisme et la quantité de graisse brûlée.  Cette réserve de graisse va principalement se localiser au niveau des hanches et ce pour différentes raisons.

Avant tout, la principale cause est d’ordre physiologique. Le corps féminin stocke en effet naturellement de la graisse à cet endroit très délimité en prévision d’une éventuelle grossesse, suivie d’une possible période d’allaitement. Ces événements particuliers exigent d’importants besoins énergétiques. À sa manière, l’organisme se prépare donc à répondre à ce bouleversement. Aussi, en cas de carence, il pourra puiser dans cette réserve de graisse pour assurer le bon développement du fœtus et la santé de la future maman. La morphologie de chaque femme joue également un rôle majeur dans l’apparition de la culotte de cheval. Certaines ont en effet tendance à prendre plus rapidement du poids dans cette zone très localisée. Cela est d’autant plus vrai si les hanches sont, à la base, particulièrement charnues.

De plus, différentes périodes dans la vie d’une femme peuvent venir accentuer la culotte de cheval, comme la puberté, la grossesse et la ménopause par exemple. La raison ? Un bouleversement hormonal qui participe à un stockage de graisse plus important, d’où une possible prise de poids, notamment localisé au niveau des hanches. 

LES MESURES ALIMENTAIRES ANTI-CULOTTE DE CHEVAL

Le grand principe : favoriser les aliments qui limitent le stockage des graisses ou qui facilitent leur déstockage tout en limitant la consommation des aliments trop gras, trop sucrés et trop salés (ex. : charcuteries, viennoiseries, gâteaux apéritifs) qui ont, eux, tendance à amplifier le problème… Il est particulièrement conseillé de privilégier les aliments riches en fibres, notamment les fruits et légumes, car les fibres réduisent le stockage des lipides par l'organisme. Il est aussi conseillé de manger beaucoup de protéines, pour que les muscles ne soient pas impactés par la perte de poids : consommez de préférence des volailles (surtout la dinde et le poulet sans la peau), du poisson ou des crustacés, car ils contiennent peu de mauvaises graisses. Vous êtes végétarienne ? Dans ce cas, misez plutôt sur le tofu… Autre conseil : hydratez-vous bien chaque jour (environ 1,5 litre d'eau) pour purifier votre organisme.

SPORTS ET FITNESS, MISEZ SUR LE BON CHEVAL

Plus accessible à toutes, le sport peut s'avérer être une stratégie efficace dans la lutte contre la culotte de cheval. Certaines activités permettent de cibler spécifiquement cette zone rebelle :" l' Adi-boxing, le Crossfit et le Grit sont très efficaces pour affiner la culotte de cheval" explique Lucile Woodward, Coach sportif. Ces sports ont pour point commun de proposer des séries d'exercices variés et intenses sur une durée courte afin de faire travailler un maximum le cardio et le renforcement musculaire, qui sculptent la silhouette. Résultats, les amas graisseux fondent pour laisser place à une silhouette plus élancée, affinée.

Pour celles qui ont envie de se jeter à l'eau, l' Aquabiking (séance de vélo en bassin) permet de se sculpter un corps de sirène. Cette activité affine les cuisses tandis que l'eau active microcirculation, favorise le drainage et élimine les capitons. La taille et les hanches se redessinent à raison de deux à trois séances par semaine pendant 3 mois. L' Aquabiking se pratique en cours collectifs ou dans des cabines individuelles.

Les adeptes du sport en extérieur miseront sur le running associé à des exercices de renforcement musculaire. Pratiqué régulièrement (45 minutes, 3 fois par semaine), courir permet de bruler des calories et d'affiner la silhouette. La culotte de cheval s'estompe dès lors qu'on s'astreint à un entrainement régulier.

Enfin, la coach suggère une activité originale, le football en salle : " A raison de deux à trois fois par semaine, le football en salle est suffisamment cardio avec un travail sur le renforcement musculaire, pour agir sur la silhouette".

Le conseil de la coach : de manière générale, privilégiez la pratique régulière d'un sport avec une intensité suffisamment forte pour observer un résultat sur la culotte de cheval. Le travail des fessiers, de l'intérieur et de l'extérieur des cuisses réclame de l'énergie, c'est une zone qui brûle rapidement, mais il ne faut pas vous décourager ! A long terme ces muscles exercent une action de drainage permanente qui empêche le stockage et la fabrication de capitons.

LE PALPER-ROULER, LA CLÉ D'UNE PEAU REMODELÉE

La culotte de cheval est un amas de cellulite que le palper-rouler peut estomper lorsqu'il est pratiqué en complément d'une activité physique régulière et associé à une alimentation saine. 
Cette technique de massage (on pince la peau entre le pouce et l'index en la faisant rouler sous les doigts) permet de déloger la graisse stockée sous la peau au niveau des fesses et des hanches. Lorsque la peau est pétrie, les cellules graisseuses se cassent ce qui favorise leur élimination. Cette pratique peut se faire manuellement ou mécaniquement.

Les crèmes amincissantes, anti-cellulites et raffermissantes sont utilisées en complément du palper-rouler. Elles lissent et améliorent l'aspect du grain de peau avec parfois un effet tenseur. Certains produits amincissants sont spécifiquement conçus pour agir sur les zones rebelles. Leurs formules gorgées de caféine associées à des actifs destockants et raffermissants viennent déloger les graisses. 
Toutefois, les résultats restent mitigés car si la qualité de la peau est améliorée, les cellules graisseuses stimulées et l'impression de "dégonfler" avérée, la perte de centimètres ne fait pas toujours l'unanimité.

source : Doctissimo / Femme Actuelle

Antioxydants - Chateau Gontier
sam, 17/06/2017

Cocktail santé

• Cette potion de santé est le cocktail optimal d'antioxydants.Grâce à son très fort taux d'antioxydants, ce cocktail est une vrai potion de régénération permettant de préserver au mieux votre organisme. De nombreuses études ont prouvé les bienfaits des antioxydants sur la santé. Ils sont efficaces pour retarder le vieillissement, abaisser le taux de cholestérol, réduire le risque de maladies cardio-vasculaires, prévenir les cancers, protéger les yeux, contrer les effets de la pollution etc...

Pour 1 personne : 20ml de sirop d'hibiscus / 10ml de thé chaï / 80ml de jus d'ananas 100%

Réalisez la recette au shaker .

• Frapper les ingrédients dans un shaker contenant des glaçons et verser le tout dans le verre.

• Servir dans un verre de type "verre tulipe" • Décor: Une tranche de citron et une cerise.


 

Pages